Un écostudio pour sensibiliser aux économies d’énergie

Publié le 20/10/2017

Dans le quartier du Pavé-Neuf à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), un écostudio a été mis en place par le PIMMS (Point information médiation multiservices) afin de sensibiliser les locataires aux bons gestes à effectuer pour faire des économies d’énergie et réduire leur facture. Étude de cas avec Lucile Le Terrier, directrice du PIMMS.

Engagée pour la maîtrise des charges locatives, 3F entend aider ses locataires à réduire leur consommation d’énergie, notamment dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville où le risque de « fracture énergétique » est plus fort. L’objectif ? Leur donner les clés pour qu’ils·elles fassent des économies d’énergie, ce qui s’avère positif pour l’environnement et pour leur budget.

Dans ce cadre, 3F s’est appuyée sur son partenaire, le PIMMS de Noisy-le-Grand, pour mener une opération de sensibilisation au plus près des locataires, en pied d’immeuble, au cours de deux journées dédiées à la transmission des bons gestes.

Comment avez-vous sensibilisé les locataires ?

«Nous avons volontairement organisé ces journées au mois de novembre, au cœur de la saison hivernale pendant laquelle la facture a une fâcheuse tendance à s’alourdir. », explique Lucile Le Terrier. Pour qu’une telle opération donne des résultats, elle doit être concrète ! C’est pour cette raison que nous avons choisi de déployer un écostudio en pied d’immeuble. »

L’écostudio prend la forme d’une grande bâche qui abrite un studio témoin, comprenant une salle de bains, une cuisine et un salon. Deux médiateurs, formés aux bons gestes et à leur transmission, sont « postés » en bas de la résidence pour inviter les locataires à visiter ce studio et à se familiariser avec les petits réflexes à acquérir au quotidien pour réduire leur consommation d’énergie.

« L’accueil a été très positif, se félicite Lucile Le Terrier. Nombre de locataires ont poussé la porte de l’écostudio pour écouter les conseils des médiateurs. Il y a eu un véritable dialogue ! Il faut dire que nous avions veillé à mettre en avant des astuces faciles à retenir et à appliquer ! »

Parmi les bons gestes, les médiateurs ont incité les locataires à préférer une douche à un bain, à laver leur linge à 30 ou 40 degrés et à ne pas laisser leurs appareils électroniques en veille.

D’autres initiatives seront-elles menées en partenariat avec 3F ?

« L’opération a très bien marché auprès des locataires. Nous envisageons donc de mener une nouvelle action, toujours très concrète, ciblée cette fois sur les économies d’eau, prévoit Lucile Le Terrier.

À cet effet, le PIMMS et Veolia eau Ile-de-France SEDIF - via le programme Eau solidaire - travaillent sur l’élaboration d’un kit écologique comprenant un sablier de douche, un mousseur hydroéconome pour équiper les robinets et un accessoire pour limiter la consommation des chasses d’eau.

« La facture d’eau est collective dans l’immeuble, précise Lucile Le Terrier. Pour la réduire, nous devons faire évoluer les comportements de tous les locataires au quotidien. » Pour changer les choses, l’idée est que deux médiateurs formés au porte à porte, se rendent chez les locataires pour visiter leur logement, installer les équipements du kit écologique, leur transmettent les éco-gestes et les incitent à alerter immédiatement en cas de fuite, même bénigne. Cette action devrait se dérouler fin 2017-début 2018.

 

Les PIMMS et 3F : un partenariat gagnant pour les locataires

Soucieuse de dynamiser ses locaux situés en pieds d’immeuble en les ouvrant à des partenaires associatifs ou à des créateurs·trices d’entreprise, 3F s’est naturellement rapprochée des PIMMS (Points information médiation multiservices).

Nés il y a 20 ans, les PIMMS sont des lieux d’accueil ouverts à tous, interfaces de médiation entre les populations et les services publics. On compte aujourd’hui 66 PIMMS sur l’ensemble du territoire.

Le partenariat avec 3F vise à guider les locataires dans leur vie quotidienne en lien avec les services publics dans des quartiers prioritaires qui en sont parfois éloignés. Les médiateurs et médiatrices des PIMMS accueillent ainsi les locataires, les aident à mener à bien leurs démarches administratives et mènent des actions innovantes en lien avec les problématiques spécifiques du quartier. Aujourd’hui, les PIMMS et 3F sont engagés dans 6 projets communs en Ile-de-France.