Cesson - MDNH Architecte

Cesson - MDNH Architecte

Périurbain : halte aux clichés

Publié le 28/06/2018

Difficile à cerner, le périurbain mérite mieux que la réputation qui lui est accolée. Décryptage.

Si le périurbain n’est aisé à définir, l’approche proposée par Éric Charmes, directeur de recherche en études urbaines, a le mérite de mettre en perspective les grands enjeux qui y sont associés : poids démographique non négligeable avec près du quart de la population française qui y réside, prédominance de l’habitat individuel, forte dépendance à l’égard de l’automobile, questionnement autour de l’attractivité de ces territoires. Il n’en reste pas moins que le monde périurbain, malgré ces éléments de convergence, continue de se singulariser par sa diversité, et appelle des réponses sur-mesure en termes d’habitat. 

3F acteur de référence dans le monde périurbain 

Avec près d’un quart de sa production réalisé dans les zones périurbaines, 3F est un acteur important dans ces territoires. Le groupe contribue en effet par ses actions et réalisations à revitaliser les centre-bourgs, à lutter contre l’étalement urbain, à développer des opérations de densification et surtout à accompagner les collectivités locales dans leurs réflexions sur ce que doit être le tissu urbain contemporain. Autant d’orientations qui, comme le souligne Anna Cremnitzer, responsable architecture et développement durable de 3F, se concrétisent par un important travail de coopération avec les territoires, les villes et les aménageurs afin de réaliser des opérations porteuses de sens pour les communes et synonyme de bien-être pour les habitants. Ce qui implique à la fois d’apporter la juste réponse aux plans architectural, urbanistique et environnemental et de mener une réflexion sur la juste densité. Les opérations développées à Chanteloup-en-Brie (Seine-et-Marne) , à Vineuil (Loir-et-Cher)  ou à Cesson (Seine-et-Marne) illustrent bien la diversité du travail réalisé par 3F dans les territoires périurbains.